LE FILM

 L'IDÉE, MOTIVATION, OBJECTIF

Le film Castelo de Terra est imaginé depuis 2012, tout au long de l’expérience personnelle de la réalisatrice. Dans le contexte d’un nouvel exode urbain, elle filme depuis son arrivée dans le Minas Gerais, et reconstruit une expérience de sept ans en 94 minutes, à travers un regard personnel et engagé.

 

Le projet débute sous forme de websérie, produite de façon totalement indépendante. La série Le Brésil, Marcio... et moi? reçoit en 2014 le prix “Brouillon d’un rêve multimédia” de la Scam, ce qui encourage Oriane à poursuivre ses recherches audiovisuelles.

Oscillant entre la pratique personnelle dans la recherche d’un mode de vie différent et l’enregistrement de cette expérience, elle parvient à établir une relation de confiance avec les personnes filmées, permettant une immersion du spectateur dans sa réalité.

 

En 2017, divers articles sur la websérie et l’expérience du couple sont publiés en France et au Brésil. Suite à celà, Oriane reçoit des récits de personnes du monde entier qui s’inspirent des vidéos et partagent des expériences similaires. Deux dessinateurs français, qui travaillent sur un film d’animation dans la région, s’intéressent au regard de Marreco sur leur histoire, à travers ses dessins. C’est ainsi que surgit l’idée de donner vie aux dessins, les  superposant à l’image filmée, et symbolisant l’imaginaire au sein du réel.

 
 
 

fiche technique

95 min / documentaire / France - Brésil / 2019 / couleur 

Langues : français et portugais (sous-titré français)

Format de tournage : HD 

Format de projection : DCP / Bluray

Son : 5.1 / Stereo

Fenêtre de projection : 16/9

Classification : tous publics 


 

Equipe :

Réalisation : Oriane Descout

Images : Oriane Descout

Prise de son : Oriane Descout

Production : Milana Christitch et Tatiana Mitre

Scénario de montage : Ana Carolina Soares et Oriane Descout

Montage : Éléonore Greif, João Gabriel et Ríveres et Oriane Descout

Montage sons et mixage : Kinane Moualla

Musique originale : Wagner Candian

Etalonnage : Gautier Gumpper

Animation : Jackson Abacatu

Enregistrement et mixage des musiques : Glaydson Mendes

Graphisme : Clara Moreira

Interprétation : Oriane Descout et Márcio Soares Santos

Assistance d'animation : Fabiano Banna et Leandro Silveira

Production locale : Rafaella Lima et Renatta Barbosa

Still et Making off : Rafaella Lima e Jáder Barreto Lima

LE FILM

INTENTIONS

Le nouvel exode urbain actuel, comme tentative de fuir la grande ville et retourner à la terre, semble d’autant plus cohérent du fait de l’urgence climatique actuelle. On peut relever un intérêt croissant pour des expériences concrètes, qui repensent les questions de consommation, de pouvoir et de statut social.

 

Château de Terre s’inscrit dans une demande de récits singuliers d’expériences réelles. La décision d’Oriane a été radicale : quitter son pays pour vivre au sein d’une communauté alternative et rurale ; abandonner le travail salarié ; construire sa maison de façon autonome, écologique et durable, avec son compagnon ; cultiver sa propre nourriture. Toutefois, il existe différents niveaux de transition, et les questionnements personnels qui surgissent, dans un contexte capitaliste, amènent souvent de la frustration. Changer de vie signifie abandonner sa zone de confort pour s’adapter à un autre fonctionnement, repenser ses certitudes et ses habitudes.

 

Par ailleurs, la société autour continue à évoluer, mais pas toujours dans une direction favorable à ces chemins alternatifs. Ces dernières années ont été marquées par une grave crise politique au Brésil, que le couple ne peut ni ne souhaite ignorer.

Ce sont ces divers questionnements que le film aborde, principalement au travers des conversations entre Oriane et Marreco, et de la narration en off, contée par Oriane en français.

PRODUCTION

Castelo de Terra est une coproduction franco-brésilienne, avec le soutien français de Strasbourg Eurométropole et de la Région Grand Est.  La société Ana films majoritaire est basée à Strasbourg. Un partenariat existe avec Mozaïc TV (télévision régionale) et Oito TV, chaîne française qui diffuse du contenu en portugais. Au Brésil, la société Amarillo Produções Audiovisuais est basée à Belo Horizonte. Le film a reçu le soutien de l’entreprise Energisa par le biais du système de financement de la culture de l’Etat du Minas Gerais, et a bénéficié du soutien du Pôle Audiovisuel de Cataguases pour l’étape de post-production (pour la réalisation des animations et de la musique originale).

La société Ana films a été créée en 1993 à l’initiative de deux réalisateurs, Gautier Gumpper et Jean-Marie Fawer. Nous produisons principalement des films documentaires et comptons environ une cinquantaine de films à notre catalogue, coproduits avec des chaînes comme Arte/ZDF, France 3 Alsace, Alsace 20, Mosaïk, Vosges Télévision, KTO, France Ô… 

Nos documentaires sont principalement des films à thèmes sociaux ou historiques. Toutefois notre ligne éditoriale reste ouverte et se dessine au gré des rencontres avec les réalisateurs.

 

L’une des caractéristiques de notre société réside dans son engagement auprès des réalisateurs. L’accompagnement – souvent proposé aux premières œuvres – est vécu comme un défi exaltant. L’expérience de Jean-Marie et Gautier en tant que réalisateurs leur permet de poser un regard de l’intérieur et de faire le suivi de toutes les étapes des projets. 

 

Chaque film de notre catalogue est disponible en DVD et fait l’objet d’une distribution soit par le biais de librairies spécialisées, soit grâce à des distributeurs professionnels comme l’ADAV (auprès des bibliothèques, des institutions) ou BELIANE (auprès de chaînes de télévisions nationales ou étrangères) ou encore au cinéma. Ces diverses distributions permettent de renforcer la diffusion de nos films, qui sont également régulièrement projetés dans le cadre de festivals, mais aussi de projections thématiques organisées à l’initiative d’associations, de cinémas d’art et d’essai…

Fondée en 2014, Amarillo Produções Audiovisuais, dont le siège social est situé à Belo Horizonte / MG, est une société de production qui se consacre à la production de contenus pour le cinéma et la télévision et au développement de projets culturels dans différents domaines : musique, théâtre, danse, projections de films, expositions et festivals. La société assure la gestion financière, la production exécutive, la comptabilité et la logistique de projets artistiques et culturels, tels que festivals de cinéma, courts métrages, moyens et longs métrages, projets audiovisuels, expositions et festivals d'arts visuels, entre autres. Nous développons actuellement trois longs métrages documentaires: "Gerais da Pedra", "Eliana Silva: encore une occupation" et "Castelo de Terra", une coproduction franco-brésilienne. Notre objectif est de travailler avec des projets créatifs et artistiques qui nous inspirent et nous passionnent.

 

Parmi les travaux et les projets de la société, ressortent les suivants:

● Festival de films "Reinventer Shakespeare" - septembre 2017 (Caixa Cultural RJ) - Itinerância;

● Production de communication du projet CURA - Circuit d'art urbain - août 2017 (Belo Horizonte);

● Festival "Corps et Cinema" - Avril / Mai 2016 (Caixa Cultural RJ);

● Festival de films "Réinventer Shakespeare" - février 2016 (Caixa Cultural Curitiba);

● Festival de films "Le cinéma de Trinh T. Minh-ha" - octobre 2015 (Caixa Cultural RJ);

● Festival de films "Argentine Rebelle" - août 2015 (Caixa Cultural RJ);

● Copyleft (Fiction, 29 min., 2015) - fiction de moyen-métrage. Réalisation: Rodrigo Carneiro. Sélectionné au 48ème festival du film brésilien - Brasília 2015, Section "Fragments d'un discours affectueux" du 26ème Festival international du court-métrage de São Paulo, 15ème Festival de courts-métrages de Goiânia, Section Panorama National de la 25ème édition du Festival international du court-métrage de Rio de Janeiro - Curta Cinema 2015 Produção.

Production
Co-production
Logo Ana blanc.png
Amarillo.png
CA 0508/001/2017
Avec le soutien de
Et de
Réalisation

© 2019 by Paula Arnoso. - www.paularnoso.com